Sélectionner une page

L’Antiquité romaine dans les jeux vidéo

Conférence Histoire en Jeux

Horaires : 18h-20h

Lieu : Université Clermont-Auvergne – Bibliothèque Clermont Université, 1, Boulevard Lafayette, 63001 Clermont-Ferrand.

Institutions organisatrices : Les Clionautes ; Histoire en Jeux.

Intervenants : William Brou, professeur d’histoire géographie ; Laurent Lamoine (Maitre de conférences, UCA).

La conférence Histoire en Jeux du 1er avril 2019 s’intéressera à la représentation de l’Antiquité romaine dans les jeux vidéo. Le conférencier réagira en direct à ce qu’il voit dans le jeu vidéo Caesar III (Sierra, 1998).

Ce city-builder met le joueur dans la peau d’un gouverneur romain envoyé aux quatre coins de l’empire fonder des cités, en réalité des « petites Rome ». À travers la construction et la gestion de la nouvelle cité, le joueur est confronté à une représentation datée de l’Empire romain et de l’identité romaine (romanité).

Pendant deux heures, nous aurons l’occasion d’aborder plusieurs sujets représentés dans le jeu : l’urbanisme et le modèle de l’URBS, les cités provinciales et leur gestion, les conquêtes romaines et la construction de l’empire, la romanisation et l’identité romaine.

La conférence sera filmée et mise en ligne sur la chaîne Youtube Histoire en Jeux avec des propositions d’applications pédagogiques sur le site internet Les Clionautes.

Cette conférence s’inscrit dans un cycle de quatre conférences dont la première a eu lieu le 14 novembre 2019 autour de la représentation de la Première Guerre mondiale dans 11:11 Memories Retold (Digixart, 2018) en compagnie de Nicolas Beaupré (Maitre de conférences, UCA).

Histoire en Jeux, une chaine Youtube et un projet pédagogique

Ces conférences prolongent la réflexion menée sur la chaîne Youtube Histoire en Jeux. Cette cette chaîne a été créée en 2017 par William Brou pour présenter et analyser les jeux vidéo qui parlent d’Histoire. Il s’intéresse aux informations historiques que ces jeux transmettent (couche informationnelle) ; à la manière dont le game design et le gameplay représentent des réalités historiques (gouvernement, vie quotidienne, interactions entre les personnages, etc…) et peuvent faire vivre un passé reconstitué. Les jeux vidéo sont également replacés dans leur contexte de création et inscrits dans une histoire des productions culturelles (films, séries, romans, etc.). Ils sont considérés comme des oeuvres culturelles, selon la définition de Roger Chartier.

À partir de ces analyses, des séquences pédagogiques sont proposées. Elles intègrent systématiquement un volet critique afin que les élèves exercent leur esprit critique. Un exemple : Étudier l’Égypte antique avec Assassin’s Creed Origins.

Lieux et types de manifestation