Enfermements : cloître, prison, hôpital

Présentation du webdocumentaire Le cloître et la prison. Les espaces de l’enfermement

Représentation théâtrale Les folles d’enfer de la Salpêtrière

Manifestation reportée en 2022

Horaires : 9h-20h ; 18h30-21h30

Lieu : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS), 17, rue de la Sorbonne, 75005 Paris

Institution organisatrice : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (BIS) ; Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (LaMOP, UMR 8589, Paris 1-CNRS)

Intervenants : Pour le webdocumentaire – Elisabeth Lusset (CNRS/LAMOP-UMR 8589), Julie Claustre (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, LAMOP-UMR 8589), Isabelle Heullant-Donat (Université de Reims Champagne Ardenne, CERHIC), Falk Bretschneider (EHESS, Centre Georg Simmel), Olivier Lambert, directeur de la société de production Lumento.

Pour la représentation théâtrale : Compagnie Bouche à Bouche

Grand public

La BIS accueillera successivement, à l’occasion des Nocturnes de l’Histoire, deux manifestations, ouverte à son public habituel comme à l’extérieur :

9h-20h – Deux postes réservés à la navigation dans le webdocumentaire Le cloître et la prison : les espaces de l’enfermement

18h30-19h et 19h30-20h (Salle de formation) – Présentation par Elisabeth Lusset, Isabelle Heullant-Donat et Olivier Lambert du webdocumentaire Le cloître et la prison : les espaces de l’enfermement. Comment les moines ont-ils inventé la peine de prison ? Partant du cas de Clairvaux, abbaye durant sept siècles, devenue prison sous Napoléon, comme Fontevraud ou le Mont-Saint-Michel, le webdocumentaire propose de retracer et d’analyser l’histoire européenne des enfermements choisis ou subis.

Le parcours interactif entraîne l’utilisateur dans 9 lieux et 43 thématiques, du monde monastique du XIIe siècle à l’univers carcéral du début du XXe siècle, des hôtels-Dieu du XVe siècle aux maisons de discipline du XVIIIe siècle. Confrontant et comparant diverses institutions d’enfermements en Europe, Le cloître et la prison réinscrit les débats contemporains sur l’enfermement dans le temps long de l’Histoire et les met en perspective. Il invite à s’interroger sur l’efficacité spirituelle et pénale des dispositifs d’enfermement.

20h15 (Salle Romilly) – Les folles d’Enfer de la Salpêtrière, lecture spectacle, Compagnie Bouche à Bouche, texte de Mâkhi Xenakis, direction artistique Marie Do Fréval.

Invitée à créer des sculptures pour la chapelle Saint-Louis de l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière, Mâkhi Xenakis s’immerge dans les archives de l’Assistance publique. Elle en exhume des manuscrits totalement inédits, bouleversants, qui bruissent encore des cris de ces femmes enfermées là depuis Louis XIV jusqu’à Charcot. Marie-Do Fréval, directrice artistique de la Cie Bouche à Bouche, dé­couvre ce texte en 2011 et c’est un coup de cœur! Ce texte écrit à par­tir des archives de l’hôpital de la Salpêtrière porte l’enfermement des femmes au grand jour, au-delà de l’histoire et secoue notre conscience. « J’ai imaginé cette petite forme comme un oratorio où seuls les bouches parlent, les corps eux sont immobiles jusqu’au vertige. Les costumes sont composés comme un puzzle de plusieurs pièces – des tabliers rappelant le statut de domestique, les bandes rappelant la blessure et les coiffes des sœurs. Plusieurs tons de blanc rappelant l’hôpital, les lits et les tenues intimes. À aucun moment on ne sent triste, au contraire on sent à mesure que le texte nous parvient monter un grand vent de liberté possible ».

Lieux et types de manifestation