La communauté historienne face à l’urgence climatique (aspects scientifiques et pratiques)

Manifestation reportée en 2022

Horaires : 20h-22h

Lieu : En extérieur au centre-ville si la situation sanitaire le permet…

Institutions organisatrices : Laboratoire Framespa-UT2J ; laboratoire Patrimoine Littérature histoire, PLH-UT2J.

Intervenants : Laure Teullières (Framespa-UT2J), Emmanuelle Pérez Tisserant (Framespa-UT2J), Adeline Grand-Clément (PLH-UT2J), Steve Hagimont (UVSQ), Sébastien Rozeaux (Framespa-UT2J)

Grand public

Des historien.nes, membres de l’Atelier d’écologie politique (Atecopol), réfléchiront à la façon dont notre discipline, par son approche dans la longue durée, peut contribuer à une meilleure compréhension des enjeux du présent, compte tenu de l’urgence écologique à laquelle il est impossible désormais de nous soustraire.
Il s’agira de penser collectivement aux implications de cette urgence environnementale sur nos pratiques de travail (enseignement et recherche) et notre ancrage disciplinaire.

Chacun des cinq participants à cet atelier prendra la parole une dizaine de minutes au plus afin d’évoquer à partir de son cas particulier la manière dont la prise de conscience de l’urgence écologique affecte sa manière de faire de l’histoire, tant dans ses enseignements que dans ses recherches. L’atelier sera l’occasion, à partir de terrains de recherche très différents (depuis la France du Sud-Ouest jusqu’à l’Amérique en passant par la Grèce) et dans des temporalités distinctes (de l’Antiquité à nos jours), de réfléchir à la façon dont l’histoire environnementale peut être envisagée comme une perspective transversale susceptible d’irriguer tous les champs de la discipline historique. Et ce, dans la mesure où la plupart des participant.es ne travaillent pas directement en histoire environnementale.

Lieux et types de manifestation