Sélectionner une page

Charte des Nocturnes de l’Histoire

Les quatre sociétés d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche (SoPHAU, SHMESP, AHMUF, AHCESR) organisent les Nocturnes de l’Histoire une fois par an sur tout le territoire français, en métropole comme dans les outre-mer.

Objectifs généraux

L’objectif des Nocturnes de l’Histoire est de promouvoir une diffusion large du savoir historique en valorisant des manifestations de qualité et en rendant accessible les résultats de la recherche au public le plus large ; elles entendent refléter la vitalité de la discipline, l’intérêt qu’elle suscite dans le pays et son importance éducative, bien au-delà des commémorations et de la célébration du patrimoine qui tendent à se substituer à elle dans le paysage médiatique et politique.

Dans ce but, les diverses manifestations proposées sont, dans la mesure du possible, gratuites et ouvertes au grand public, et aussi conçues et animées avec une ambition d’ouverture et de convivialité.

Organisation générale

Les quatre sociétés d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche sont les promotrices et les coordonnatrices des Nocturnes de l’Histoire.

Le principe est de favoriser, via leurs réseaux de correspondants, les initiatives locales émanant de laboratoires de recherche, de sociétés savantes, d’institutions culturelles, de réseaux d’étudiants, d’équipes pédagogiques et de particuliers passionnés d’histoire. Ces manifestations s’adressent à un public large de curieux d’histoire, quels que soient leur âge, leur formation, leur métier.

Les quatre sociétés d’historiens de l’enseignement supérieur et de la recherche coordonnent les initiatives et la communication nationale et internationale sur les Nocturnes de l’Histoire. Elles n’ont pas vocation à organiser ces événements mais s’engagent à garantir la qualité scientifique des projets retenus. Elles accordent le label des Nocturnes de l’Histoire aux manifestations conformes à l’esprit du projet par leurs qualités scientifiques, leur intérêt pédagogique, et respectant l’éthique de la pratique historienne. Aucune manifestation à vocation strictement commerciale, ou visant à utiliser l’histoire à des fins négationnistes, racistes, antisémites, sexistes ou homophobes ne se verra accorder ce label.

Pour assurer la coordination et la sélection des manifestations labellisées, un comité scientifique, où les quatre sociétés sont représentées de façon paritaire, est mis en place. Ce comité précise la démarche et le délai pour soumettre les propositions de manifestations. Il veille à ce que les quatre périodes soient représentées et valorisées de façon raisonnablement équilibrée au cours des Nocturnes de l’Histoire.

Les manifestations

Elles se tiendront en fin d’après-midi, le soir ou la nuit, afin d’accueillir un public varié et de mettre l’accent sur les aspects insolites voire ludiques de l’histoire, en plei n air comme en salle. Ce peut être une valorisation du patrimoine au sens large (visites de sites historiques et archéologiques, de lieux de mémoire, de musées, de dépôts d’archives, de fonds de manuscrits de bibliothèques, etc.). Mais ce seront aussi des conférences, débats, cafés historiques, tables rondes, ateliers, dégustations, reconstitutions historiques, projections-débats de films historiques etc.

Lieux et types de manifestation