Conférence-débat « Les pratiques du corps dans l’Antiquité »

Horaires : 18h-20h

Lieu : Amphithéâtre de la Sorbonne, Paris 75005

Organisation: Association Sorbonne Antique : https://sorbonnantique.wordpress.com

Intervenants : Marie-Anne Desbal (professeure agrégée, Sorbonne Université), Franck Prêteux (Sorbonne Université)

Nous organiserons une conférence débat sur le thème des pratiques du corps. Cette conférence s’inscrit dans la continuité de notre cycle de conférence sur « le sport dans l’Antiquité » en lien avec les JO de Paris 2024. La participation de deux professeurs de Sorbonne Université donnera lieu à une discussion sur le thème des pratiques du corps.

Le sport que ce soit aujourd’hui ou dans l’Antiquité est très lié au corps de par la musculature, mais également la notion du « beau » dans la Grèce antique et la tradition grecque de la nudité dans le sport. Pour pratiquer une activité sportive, il faut entretenir son corps que ce soit par l’entrainement physique ou les soins. La médecine est donc liée à la fois au corps et au sport. Dans la culture grecque, le corps est aussi important que l’esprit. L’éducation des jeunes hommes passe par l’étude, mais également la pratique physique. L’importance du corps est liée à l’idéologie grecque « Καλος και αγατος » (beau et bon). L’apparence physique est l’un des critères qui régit l’ordre social. L’importance du corps est matérialisée par les nombreuses représentations qui nous sont parvenues. Nous pouvons voir la virtuosité d’un artiste de l’Antiquité aux techniques qu’il utilise afin de représenter le corps dans toute sa beauté et sa perfection. Le corps est également un aspect important de la mythologie qui passe notamment par la métamorphose des divinités. Elle se matérialise dans les différents cultes que ce soit l’aspect martial ou le désir amoureux.

Année, lieux et types de manifestation