Les martiniquais. es coupeurs de canne au Vénézuela (1926-1927)

Horaires: 16h30-21h

Lieu : Domaine du Fonds Saint-Jacques, ancienne habitation distillerie monastique du XVIIe, satellite culturel de la Collectivité Terri

Organisation : laboratoire AIHP-GEODE Caraïbes UR6-1, Monique Milia-Marie-Luce (université des Antilles)

Intervenants : Patricia DELY (guide-conférencière), Dédé DUGUET (conteur), Monique MILIA-MARIE-LUCE (MCF histoire contemporaine, UA), Dinah NICOLAS (cheffe de service)

Tout public, étudiants

La manifestation se déroulera dans l’ancienne habitation-sucrerie monastique du XVIIe siècle du Fonds Saint-Jacques, dont une visite guidée sera proposée et dont la transformation en tant que centre culturel diffusant l’histoire de la Caraïbe et de la culture antillaise sera évoquée. Une conférence mettra en lumière un événement méconnu : les recrutements de martiniquais. es en 1926-1927 pour couper la canne au Vénézuela et une balade contée aux flambeaux mêlera histoire et mémoire de l’esclavage.

Programme:

16h30-18h00 : Visite guidée du domaine de Fonds Saint-Jacques par Patricia DELY

18h30-19h00 : Le Fonds Saint-Jacques centre de diffusion culturel par Dinah NICOLAS

19h00-20h00 : « Les martiniquais.es coupeurs de canne au Vénézuela (1926-1927) », conférence de Monique MILIA-MARIE-LUCE et échange avec le public

20h00-21h00 : Balade contée aux flambeaux sur le Domaine du Fonds Saint-Jacques par Dédé DUGUET

Année, lieux et types de manifestation