Les Médicis entre histoire et fiction

Horaires : 18h-20h

Lieu: Salle « La Parenthèse », Bibliothèque Diderot de Lyon 5 parvis René Descartes, Lyon 7e

Organisation : Pierre Nevejans (Lyon), Bibliothèque Diderot de Lyon

Intervenants : Céline Borello (Le Mans université), Laurent Binet, Manon Textoris, Pierre Nevejans (Université de Lyon), Lucile Drezet, Marianne Fink.

Étudiants, universitaires, public local averti (Lugdunum Florentiæ), lecteurs de la bibliothèque

Les Médicis drainent un imaginaire fort, qui rend l’écriture de leur histoire particulière. Cette soirée des Nocturnes de l’histoire sera l’occasion de revenir sur cette histoire, en réunissant historiens (Céline Borello, Pierre Nevejans), romancier (Laurent Binet) et bédéiste (Manon Textoris). Autour de leurs derniers ouvrages et via une conversation ouverte, on mettra en avant les dessous de leur travail (archives, bibliographie, terrain) et leur rapport à une écriture accessible et rigoureuse

Quels sont les liens entre l’écriture de l’histoire et l’écriture de la fiction historique ? Quels sont les points communs entre ces formes de l’écriture de l’histoire ? Il s’agit d’abord de faire le récit de l’histoire des Médicis. Mais l’événement sera surtout une occasion de révéler les dessous de la recherche en histoire – du côté des historiens, le travail d’archives, mais aussi de transcription et de traduction des sources – ou de la fiction – les recherches menées sur le terrain, dans la bibliographie ou auprès d’historiens. Ces Nocturnes de l’histoire lyonnaises permettront ainsi de mettre en avant le sérieux de ces recherches, leur appui sur des sources et des faits – y compris pour les deux œuvres de fiction, en l’occurrence – tout en discutant autour de l’accessibilité de l’écriture et de l’ouverture au public des auteurs.

Année, lieux et types de manifestation