L’intérêt pour les biographies historiques ne s’est jamais démenti auprès du grand public. Mais les universitaires ont longtemps délaissé l’exercice, perçu comme relevant de l’anecdotique et du futile. Depuis les années 1980, ceux-ci relèvent à nouveau « le pari biographique ».

lire plus